Est-il possible de modifier une assurance de prêt en cours ?

Vous avez contracté une assurance pour votre prêt, toutefois, vous souhaitez vérifier les autres offres des concurrents afin de faire encore plus d’économies ? Ainsi, vous vous demandez si vous pouvez modifier une assurance de prêt ou assurance emprunteur en cours ? Sachez que vous pouvez renégocier votre assurance de prêt immobilier.

Changer une assurance de prêt : pour quelles raisons ?

La raison principale d’un changement d’assurance de prêt immobilier ou assurance emprunteur, c’est surtout l’économie que vous pouvez réaliser en tant qu’emprunteur mais également le désir d’une meilleure couverture. La modification d’assurance est un processus un peu long, néanmoins primé par des économies manifestes allant de 20 à60 % du montant total sur l’assurance groupe de banque que vous avez consenti à l’origine et cela avec des éléments de garanties équivalents.

A lire aussi : Comment déloger un occupant sans titre ?

Ce processus est essentiel car en période de taux inférieur, l’assurance est couramment plus dispendieuse que les frais des intérêts du prêt immobilier. Votre ménage en tant qu’emprunteur peut aussi accroître son niveau de couverture. Et enfin, parce que les conditions officielles de la dernière décennie tendent à privilégier la pratique, ainsi, tout est dans le profit du consommateur.

A lire également : Comment mettre fin à un crédit renouvelable ?

Renégocier l’assurance d’un prêt immobilier en cours

Les lois qui encerclent l’assurance emprunteur ont connu un développement considérable au profit des consommateurs, notamment la loi Hamon, la loi Lagarde ou encore la loi Bourquin. Ainsi, vous avez désormais la possibilité de changer aisément votre assurance emprunteur. Afin de pouvoir adresser une nouvelle assurance de prêt auprès de votre banque, il est essentiel d’honorer des critères distincts avec, dans un premier temps, un critère inhérent du niveau d’assimilation de garantie.

En d’autres termes, il faut que votre futur contrat vous offre une couverture qui soit au moins similaire à celui que vous avez originairement souscrit au moment de la signature de votre prêt immobilier. Il est essentiel d’en profiter afin d’optimiser les prises en charge avec des garanties performantes, particulièrement avec le rachat des franchises en cas de maladies non objectivables telles que les affections dorsales ou les pathologies psychiques. Prenez également en compte les options essentielles comme la couverture de la reprise du travail en mi-temps à titre thérapeutique ou encore la garantie IPP ou Invalidité Permanente Partielle couvrant l’invalidité 1ère catégorie de la sécurité Sociale.

Cette liberté octroyée par les lois Hamon et SAPIN2-BOURQUIN ajouté au fait qu’aucune modification sur votre état de santé n’est à déplorer vous permet de constituer plus de 10 000 euros d’économies sur les primes payées durant la totalité de la durée de votre prêt. A titre d’exemple concret : un jeune couple d’emprunteur en parfaite santé pourra trouver une délégation d’assurance entre 0,10% et 20% du montant total du crédit ou TAEG, tandis qu’en restant sur le contrat groupe d’assurance de la banque, le peut s’inscrire jusqu’à 0,50% pour les deux assurés.

Quand changer l’assurance d’un crédit immobilier ?

En fonction de votre situation, vous serez impliqué par deux lois soit la substitution d’assurance de prêt en Loi Hamon qui s’applique à n’importe quel moment dans la première année de votre prêt immobilier. Cette loi permet à l’emprunteur de résilier l’assurance de prêt que vous avez souscrit auprès de votre banque sans frais ni pénalité. Il y a également la Loi Bourquin qui s’applique après la première année, c’est-à-dire à la date anniversaire de votre prêt immobilier. Cette loi vous permet de résilier annuellement et cela à la date anniversaire l’assurance de prêt que vous avez souscrit auprès de votre banque sans frais ni pénalités.

Réussir le changement d’assurance : comment faire ?

Afin de préparer efficacement votre dossier, il est nécessaire de rassembler les documents ainsi que les coordonnées des acteurs de la substitution, notamment la copie complète de l’offre de prêt avec les tableaux de remboursement définitifs, les nom et adresse de l’assureur gestionnaire du contrat groupe de la banque, la copie de la Notice d’Information ou des Conditions Générales du contrat groupe de la banque si possible. Notez que ces informations sont préconisées dans le contrat de l’offre de prêt.