Quel apport pour un crédit immobilier ?

Souscrire un crédit peut être une option intéressante lorsque vous avez besoin d’un financement pour un projet immobilier. Il faudra alors constituer un dossier de prêt et le déposer auprès d’une institution bancaire. Celle-ci tiendra compte de certaines conditions pour donner un avis favorable à la demande. Il y a notamment, l’apport personnel. C’est une somme qui vient en complément à votre emprunt et convainc la banque. Voici des réponses relatives aux questions que vous vous posez sur l’apport immobilier.

Comprendre la notion d’apport immobilier

L’apport personnel est un montant que le demandeur de prêt paie en complément à son dossier. Il doit représenter un certain pourcentage du montant total de l’emprunt. C’est un moyen de soulagement de la banque pour l’investissement demandé. De façon générale, l’apport personnel de l’emprunteur doit couvrir certaines charges liées au crédit. Il s’agit notamment des frais de notaire et/ou de dossier, de la caution et autres.

A voir aussi : Les avantages d’acheter une maison neuve

Si vous avez en projet de demander un crédit immobilier dont le montant excède la valeur du bien à acquérir, la banque pourrait refuser. Toutefois, avec un apport personnel, vous aurez plus de chances de convaincre la banque. Certes, l’apport personnel n’est pas obligatoire, mais il est cependant recommandé dans le processus de demande de crédit immobilier.

Cependant, si vous demandez un crédit pour un investissement locatif, l’apport personnel peut être contourné. Dans ce cas, la loi Pinel offre des conditions de défiscalisations plus intéressantes. De même, pour acheter une résidence secondaire, vous n’aurez pas besoin d’un apport personnel si vous demandez un crédit.

A lire aussi : Qu'est-ce une servitude de passage ?

Quel apport personnel convient pour l’achat d’un bien immobilier ?

Pour l’obtention d’un crédit immobilier, votre apport personnel doit idéalement représenter 10% du montant total du prêt. C’est le taux minimum demandé par les établissements bancaires de façon générale. Vous pouvez aussi utiliser un simulateur en ligne afin de savoir à quel montant doit s’élever votre apport personnel pour obtenir un crédit immobilier.

Il faut aussi préciser que les établissements bancaires peuvent fixer des taux plus élevés pour l’apport personnel selon le contexte immobilier. Vous pourrez donc apporter jusqu’à 20% du montant total de l’emprunt sollicité si le marché est positif. Dans d’autres cas, notamment lorsque les taux d’intérêt sur le marché sont plus élevés, les banques peuvent exiger jusqu’à 40% du montant de l’emprunt en guise d’apport personnel de l’emprunteur.

Quoi qu’il en soit, il serait à votre avantage de prévoir un apport personnel de 30% pour un crédit immobilier. C’est un excellent argument pour convaincre la banque de vous accompagner pour votre projet.

Provenance de l’apport personnel

Pour souscrire un crédit immobilier, l’apport personnel peut provenir de diverses sources. Vous pouvez puiser de votre épargne, de vos économies, d’un héritage, d’un don ou d’un prêt-relais pour y faire face. L’apport personnel peut aussi être le fruit d’une revente de bien ou une participation d’entreprise. Dans ce dernier cas, il faut toutefois se soumettre à certaines conditions assez strictes.

Enfin, les livrets d’épargne spécifiques à l’immobilier peuvent être considérés comme une forme d’apport personnel pour l’obtention d’un crédit immobilier.