Franchise immobilière : une collaboration juridique et commerciale fructueuse

Une franchise dans le domaine de l’immobilier regroupe différentes agences immobilières sous une même marque. On peut qualifier une agence immobilière d’indépendante ou de franchisée. En outre, une agence immobilière qui opte pour le système de franchise doit se conformer à des conditions particulières établies par l’entreprise (le franchiseur) Celles-ci sont régulées par un contrat de partenariat pour intégrer l’enseigne de l’entreprise. C’est donc une collaboration entre les deux sociétés : les détails.

Franchise immobilière : description

Le concept de franchise immobilière consiste à donner à une autre entreprise ou franchiseur, le droit d’utiliser

A lire aussi : Pourquoi consulter un guide de la piscine hors sol ?

  • son nom commercial
  • son modèle opérationnel
  • sa marque
  • ses méthodologies de gestion et de formation.

Et ce en échange d’une redevance ou d’autres frais. Dans le domaine de l’immobilier, cela pourrait être vrai pour des agences immobilières, des courtiers ou des entreprises spécialisées dans :

  • l’acquisition
  • la vente
  • la gestion de biens immobiliers.

Son fonctionnement

Le fonctionnement d’une franchise en immobilier est similaire à celui d’un autre type de contrat de franchise : le franchisé et le franchiseur sont liés dans une relation d’affaires. Les obligations contractuelles influencent les contreparties attendues. Cependant, il y a des particularités propres au secteur immobilier :

A lire aussi : Pourquoi se tourner vers le leasing immobilier ?

L’accord de franchise : Avec la signature de cet accord, les obligations et les droits de chaque partie sont précisés.

Les droits d’entrée : Avant d’entrer dans le réseau, le franchisé est tenu de régler des frais d’entrée. En échange, il a la possibilité d’utiliser la marque du franchiseur et de bénéficier d’une formation initiale et d’un soutien.

Les Royalties : Les royalties sont payées par le franchisé pendant toute la durée du contrat. En général, elles sont déterminées en fonction du chiffre d’affaires.

Les procédures légales pour sa mise en place

Avant de commencer votre franchise, il est nécessaire de suivre plusieurs étapes :

Obtenez votre carte d’agent immobilier professionnelle qui est remise par la Chambre du commerce et d’industrie (CCI).

Obtenez une garantie financière qui est sous certaines conditions non obligatoires

Adhérez à une assurance responsabilité civile professionnelle ou RCP ; une obligation

Trouvez un moyen de financement : apport personnel ou prêt de banque.

Réalisez une étude de marché, vous pouvez ainsi évaluer la faisabilité de votre projet.

Prenez le temps de comparer et de poser des questions sur les conditions contractuelles de chaque franchise avant de choisir sa franchise.

La lecture attentive du Document d’Information Pré-Contractuel est essentielle : le franchiseur est tenu de vous le fournir avant la signature du contrat.

Choisissez l’emplacement commercial : location ou acquisition.

Mettez en place le statut juridique de votre franchise : EURL, SASU, SARL, SAS. L’enregistrement de la franchise va vous permettre d’accéder à votre SIRET.

Suite à tout cela, d’après cette source, l’aventure peut débuter !

Agence immobilière : franchisée ou indépendante

La création d’une agence immobilière autonome offre la possibilité de :

  • être le seul responsable de son projet
  • mettre en œuvre ses propres stratégies.

Malgré sa grande satisfaction, ce choix demeure plus risqué, car il faut développer la réputation et la clientèle. En outre, il est nécessaire d’avoir la capacité d’investir dans les outils nécessaires pour lancer une agence immobilière. Cela implique de garder une trésorerie stable au début de l’activité. 

En revanche, rejoindre un réseau de franchise permet de :

  • avoir une place confortable
  • diminuer son investissement marketing,

Tout en garantissant au franchisé une réputation solide dès le départ. Les résidents du secteur connaissent déjà la marque, en particulier si elle a une portée nationale ou régionale. Ils peuvent donc avoir confiance en lui simplement puisqu’il représente un vaste groupe avec lequel ils sont familiers.

Conseils pour choisir le réseau de franchises immobilières

En général, le réseau de franchise immobilière le plus renommé est le plus ancien. Disposer d’une expérience de plusieurs décennies dans le domaine de l’immobilier est un signe de compétence et d’expérience, et cela se traduit souvent par un réseau durable. Les plus anciens réseaux de franchises immobilières ont un historique d’environ 40 à 50 ans et sont très importants sur le marché.

Cependant, l’immobilier désigne un domaine d’activité en constante évolution. Lors du choix du réseau, vous devez tenir compte de l’arrivée d’Internet qui encourage la visibilité et la concurrence. Cela garantit aussi que le réseau est en bonne santé financier pour accueillir de nouvelles franchises. Effectivement, une franchise en plein essor n’est pas nécessairement la meilleure option. Il est aussi important de prendre en compte si l’on recherche une franchise avec laquelle le client est un individu ou une entreprise. Il est possible qu’il s’agisse :

  • de location
  • de vente
  • de fonds de commerce.

Principes et bénéfices

Les franchises immobilières présentent fréquemment des bénéfices tels que

  • une réputation solide
  • un soutien marketing
  • des outils technologiques
  • des formations continues
  • un réseau de professionnels de l’immobilier de proximité.

Cela facilite le démarrage de l’activité du franchisé en utilisant un modèle déjà établi plutôt que de concevoir une entreprise de manière nouvelle.

Bénéficier de la renommée du franchiseur

L’utilisation d’un nom qui a déjà fait ses preuves et qui a déjà une réputation établie auprès de ses futurs clients constitue un véritable avantage. Cela permet d’élargir son portefeuille pour une agence en plein essor. Par ailleurs, la franchise immobilière offre aussi à ses agences affiliées les outils de communication nécessaires pour étendre leur portefeuille :

  • promotions en magasin
  • site web
  • différents outils de marketing…

Droit à un accompagnement

Le franchisé a donc la possibilité de recevoir un soutien pour développer son activité. C’est certainement un avantage s’il commence. Cela lui permet ensuite de se tenir régulièrement au courant des changements législatifs liés à son domaine d’activité. Si l’agence souhaite offrir ce genre de services, la franchise peut aussi fournir des outils professionnels tels que :

  • un logiciel de gestion locative
  • un logiciel de gestion de syndic.

Il y a même des réseaux qui offrent aux agences franchisées du personnel qualifié ou même une centrale d’achat. Les dépenses de fonctionnement associées à ces caractéristiques sont prises en charge par la redevance payée par le franchisé. En contrepartie de ces divers avantages, l’entreprise qui adhère à la franchise doit se conformer à plusieurs règles, concernant son image. Il est donc tenu de contribuer au développement de la franchise dans la région où elle est basée.