Déménagement

Comment résilier un bail au Québec ?

La résiliation du bail intervient lorsque le propriétaire ou le locataire met fin au bail. Mais cela ne peut être fait à aucun moment, et certaines conditions doivent être respectées, tant par le propriétaire que par le locataire.

Au Québec, les baux sont automatiquement renouvelés selon les mêmes modalités si le propriétaire omet de donner un avis écrit approprié au locataire, et vice versa, comme l’exige la loi. On ne peut pas non plus s’attendre à ce que le bail soit résilié sans un tel préavis.

A découvrir également : Pourquoi je dois rembourser la CAF ?

Qu’ est-ce que cela signifie mettre fin au bail ?

La résiliation du bail signifie résilier le contrat entre le propriétaire et le locataire. Elle met donc fin aux obligations de chacun. Contrairement au non-renouvellement ou au non-renouvellement du bail, la résiliation du contrat nécessite l’approbation des deux parties.

Comment est la résiliation du bail ?

Lorsque le locataire veut résilier le bail, il doit venir à un contrat avec propre. Une fois l’accord accepté, il est fortement recommandé de signer un document confirmant le contrat et une nouvelle date pour la fin du bail. En contrepartie, le propriétaire peut lui demander de lui verser plusieurs mois de loyer pour compenser la perte de revenu.

A découvrir également : Comment beneficier de l'aide Action logement ?

Avec la permission du propriétaire, vous pouvez également offrir un sous-blet de l’appartement. Le propriétaire ne peut refuser que pour des raisons sérieuses, y compris une mauvaise reconnaissance de la personne à qui vous voulez sous-loger l’hébergement.

Quand un locataire peut-il demander la résiliation du bail ?

En vertu du Code civil du Québec, un locataire peut choisir de ne pas renouveler le bail et doit en aviser le propriétaire au moins trois mois avant la fin du bail. Mais qu’en est-il des locataires qui veulent obtenir une résiliation du bail avant la fin de la durée du bail ?

Cela n’existe que quelques situations très spécifiques permettant au locataire de mettre fin au bail avant la fin de la période :

— Affectation des loyers bas

— Incapacité d’occuper un logement en raison d’un handicap

— Dans les cas de violence familiale ou d’agression sexuelle

— Aînés admis en permanence à la résidence des aînés

Quand le propriétaire peut-il mettre fin au bail ?

Comme le locataire, le propriétaire est limité dans le nombre de situations où il peut résilier le bail. En effet, le locataire est protégé par le Code civil du Québec par le droit de garder dans les locaux. Toutefois, quelques exceptions permettent au propriétaire de résilier le bail :

– Retour de l’appartement lorsque le propriétaire veut y vivre ou rester un membre de sa famille ;

— Expulsion du locataire pour faire l’agrandissement de l’appartement, lotissement ou changer son utilisation.

En outre, le locataire peut également résilier le bail si le locataire est retardé de plus de 3 semaines de paiement du loyer ou si le locataire a développé de mauvaises habitudes de loyer et que le propriétaire a subi un préjudice.