Comment louer un appartement quand on est au RSA ?

Louer un appartement chez RSA peut se transformer en voie d’obstacles car les propriétaires se fient à certains critères pour accepter un locataire. Le critère le plus redoutable est la vérification de la solvabilité par le biais de remboursements de paie. Si vous avez seulement RSA (revenu de solidarité active), gardez à l’esprit qu’il existe plusieurs dispositifs qui vous permettent de présenter un dossier solide aux donateurs ou d’utiliser un appartement adapté à votre situation actuelle. Apprenez dans cet article comment louer un appartement lorsque vous êtes dans RSA.

A lire aussi : Comment ne pas payer l'impôt sur le revenu ?

Appartements disponibles à la location lorsque vous êtes à RSA

Vous ne pouvez pas mettre en dépôt ou présenter une garantie sur salaire ? La première option disponible consiste à rechercher un logement temporaire. Cette option vous donne le temps de rechercher des travaux afin de répondre aux exigences des donateurs. Trouver un appartement temporaire, une location autonome, une location à durée déterminée ou tout autre contrat précaire est compliqué. Louer chez RSA est un défi encore plus compliqué. Voici quelques solutions à explorer qui vous aideront à louer un appartement avec RSA et un garant  :

A lire en complément : Quelle est la durée minimum d'un bail de location ?

  • Trouver une résidence sociale  : ce type d’appartement est dédié aux personnes éprouvant de graves difficultés financières. Généralement, ce sont des studios offrant des espaces privés dans l’appartement.
  • Trouver une place dans votre maison  : Lorsque vous optez pour une cheminée, vous aurez votre chambre à coucher, mais vous partagerez des espaces collectifs avec d’autres résidents. Surtout la salle de bain, salon et cuisine. En France, il existe plusieurs organismes spécialisés dans la recherche et la proposition de places dans les maisons. De la même manière résidences sociales, maisons accueillent les résidents sur durée maximale d’un mois (renouvelable).
  • Passez directement par le propriétaire, pas l’agence : il sera plus facile de trouver une location lorsque vous êtes à RSA et directement par l’intermédiaire du propriétaire. Les agences réclament de nombreuses garanties, ainsi que des coûts qu’une personne en situation d’incertitude ne peut supporter. Il existe de nombreux sites avec des annonces à cet effet. Une fois le logement trouvé, il ne restera qu’à convaincre le propriétaire du sérieux d’obtenir un logement.

Utiliser le Fonds de solidarité pour le logement à louer à RSA

FSL (Fonds de solidarité pour le logement) pourrait être une option si vous cherchez un moyen de louer un appartement à RSA. Ce fonds est une aide à la recherche de logements dans les secteurs public et privé , ainsi qu’à être en mesure de le conserver même en période de difficulté financiers. Grâce à ce fonds, les personnes les plus pauvres peuvent utiliser la caution, les frais de déménagement, l’équipement, l’assurance habitation et les frais de déménagement.

Dans quelles conditions ?

Il peut également être commandé lorsque vous êtes menacé d’expulsion pour payer des loyers tardifs et des factures en attente. Pour utiliser FSL, vous devez avoir l’un des états suivants : locataire, sous-locataire, résident de la maison, propriétaire occupant, protégé, résident de résidence sociale, famille à risque d’expulsion, pas de logement… Selon votre ministère de résidence, le seuil de revenu pouvant utiliser le FLS peut varier. Je vous invite à vous adresser au Conseil Général de votre département. C’est ainsi que vous connaîtrez les arrangements pour louer un appartement avec RSA et garant.

Profitez du soutien de l’association d’aide au logement

Lorsque vous êtes confronté à un propriétaire qui n’est pas convaincu de la façon dont vous allez payer le loyer, louer un appartement à RSA par l’aide de l’association peut être utile. Il existe plusieurs associations opérant dans tous les départements de France. A Paris, par exemple, vous pouvez utiliser l’aide de Solidarity Housing . Il propose une liste de propriétaires proposant des hébergements à Paris et dans les environs. Ces propriétaires acceptent de pratiquer des prix raisonnables et d’accueillir ceux dans l’Association difficile, il aide les personnes qui ont un revenu proche de SMIC (1188 euros) rester.

Comme les avantages ?

Pour bénéficier du soutien de l’association, vous devez commencer par un résumé des ressources dont vous disposez. L’association demandera alors à votre ancien propriétaire de s’assurer de votre sérieux. En général, les associations exigent un montant (10 à 20 euros) pour vous aider configurer le fichier de manière à ne pas être expulsé, même en cas d’incapacité à payer durent.